Somerset Maugham

Somerset Maugham

Je me régale avec Somerset Maugham en ce moment. Il a le chic pour écrire des nouvelles d’atmosphères bien troussées. Je suis en train de terminer la lecture du recueil baptisé « Les amours singulières » avant d’attaquer un autre recueil plus volumineux : « les trois grosses dames d’Antibes ».
Du coup j’ai voulu en savoir un peu plus sur Somerset Maugham. Il est né à Paris en 1874 (la même année que mon arrière-grand-mère Maria Vérone) … mais dans l’ambassade de Grande-Bretagne (!) pour avoir la nationalité britannique. Ce qui lui a permis, entre autres, d’échapper au service militaire à la française. Il est issu d’une famille aisée. Sa mère décède lorsqu’il a huit ans et son père lorsqu’il en a dix. Elevé par son oncle vicaire anglican, il suit des études de médecine, obtient son diplôme en 1897 mais préfère se tourner vers la littérature. Pendant la Grande Guerre, il fait partie du Renseignement anglais. 
Somerset est bisexuel. Il épouse Syrie Bernado en 1917 et ils ont une fille : Liza. Mais il est attiré par les hommes. Il a une liaison avec un jeune et bel américain, Gerald Haxton, qui durera jusqu’en 1944, année de la mort de ce dernier. Il vivra ensuite avec Alan Searle jusqu’à la fin de sa vie. Il voyage énormément et ses nouvelles sont empreintes de l’ambiance de ses pérégrinations.
Vous connaissez ma curiosité : je veux voir à quoi il ressemble et je télécharge quelques portraits de lui sur le net. Puis je tombe sur une photo qui m’interpelle. Elle le représente avec le poète Max Eastman et sa femme Eliana à Martha’s Vineyard. Je trouve ce cliché magnifique. Je cherche à en savoir plus.
Martha’s Vineyard (Les vignes de Martha) est une petite île du Massachussets, en face de Cape Cod, et le lieu de villégiature privilégié des nantis américains et de nombreux présidents. 
Max Eastman, poète américain a vécu en Russie pendant la Révolution de 1918. Il en a ramené son épouse Eliana Krylenko (la sœur de NikolaI Krylenko, révolutionnaire bolchevik, procureur général de Russie qui fit exécuter des centaines de personnes avant d’être lui-même tué lors des purges staliniennes). De retour en Amérique, Eastman (qui a sympathisé avec Trotsky) se fait remarquer pour ses prises de positions socialistes. Il se bat également pour le droit de votes des femmes avant de tourner casaque sur la fin de sa vie et de virer à l’extrême droite. Il devient résolument anticommuniste et soutient MacCarthy. Eliena, elle, se consacre à la peinture. Elle meurt d’un cancer en 1956. Eastman vivra jusqu’en 1969.
Sur un autre cliché, on voit le couple Eastman avec ee Cummings, célèbre poète et auteur américain et Marion Morehouse, son épouse. Tout ce petit monde se retrouve à Martha’s Vineyard. Marion est mannequin. Cummings est au top de son succès…
Somerset meurt à Saint-Jean Cap-Ferrat en 1965.

jllb

Laisser un commentaire