Les Zola

Les Zola

Les Zola
Méliane Marcaggi – Alice Chemama
Dargaud

Preuve que je ne lis pas que des vieilleries, je viens de terminer ce roman graphique intitulé « Les Zola » paru récemment aux éditions Dargaud avec Méliane Marcaggi au scénario et Alice Chemama aux pinceaux. Ces deux jeunes femmes nous comptent la vie intime d’Émile Zola. L’auteur des Rougon-Macquart (vingt volumes tout de même) et le journaliste Dreyfusard engagé de « J’accuse » avait aussi le cœur large. Il rencontre Eleonore Alexandrine Melay en 1864. D’origine plus que modeste, elle se fait appeler Gabrielle, du nom de la fille qu’elle a dû abandonner à l’Assistance publique faute de pouvoir l’élever. Elle fréquente les milieux artistiques et on la dit la maîtresse de Paul Cézanne qui est un grand ami de Zola. Elle tombe sous le charme du jeune homme. Il l’épouse et elle s’embourgeoise avec le succès de son mari qu’elle soutient cependant dans tous ses combats. Ils n’auront jamais d’enfant.

Mais Alexandrine va involontairement faire entrer le démon dans sa famille en la personne de Jeanne Rozerot qu’elle embauche comme bonne. En réalité, Jeanne n’a rien d’un diable : elle est jeune discrète, dévouée et parfaitement innocente. C’est Zola qui en tombe follement amoureux et va lui faire une cour effrénée. Elle finit par céder (il est persuasif) et devient sa maîtresse, mais démissionne sous un prétexte quelconque pour ne pas rester sous le même toit qu’Alexandrine. Zola lui fait deux enfants. Quand, enfin, Alexandrine apprend la vérité, elle entre dans une colère folle. Puis, avec le temps, elle finit par accepter la situation et même par participer à l’éducation des deux gamins. Lorsque le grand homme décédera, elle fera les démarches pour que Denise et Jacques soient officiellement reconnus comme les enfants de Zola.

Un livre touchant même si, à titre personnel, je ne suis pas trop fan du style de dessin d’Alice Chemama.

En complément de cet album, sachez que Zola était un fondu de photographie. Sur la fin de sa vie, il possédait un attirail complet avec plusieurs appareils. Son arrière-petit-fils, François Emile-Zola et Massin a réuni 480 clichés de Zola dans un album paru chez Denoël en 1979 et dont je suis tombé sur une copie… dans un vide-grenier. Je commence à avoir l’œil ! Je ne sais pas s’il est encore disponible…

jllb

Laisser un commentaire