L’affaire Zola

L’affaire Zola

L’affaire Zola
Chapuzet-Grave-Girard
Éditions Glénat

 

Depuis quelques années, la mode est aux romans graphiques, parfois historiques. Et cette année, Zola est à l’honneur puisque pas moins de deux bandes dessinées lui sont consacrées. J’ai déjà parlé de la première : Les Zola (http://jeanlouislebreton.com/?p=1394) qui nous conte la vie privée et amoureuse du grand écrivain.

Avec celle-ci, « L’affaire Zola », on change de registre et on revient à l’actualité qui a marqué la carrière de Zola journaliste : « L’affaire Dreyfus ». L’album est un très bon résumé de cet épisode qui a scindé la France en deux camps et révélé au grand jour la faille antisémite qui gangrénait notre pays. Il montre bien comment Zola a hésité, plutôt convaincu au début d’avoir affaire à un traître à la patrie avant de céder devant l’évidence des preuves de l’innocence de Dreyfus. Il s’est ensuite engagé à fond, soutenu par l’Aurore (alors dirigée par Clémenceau) ce qui lui a valu les pires tourments, les pires insultes jusqu’à l’attentat sournois qui a causé sa mort.

Bref, un joli rappel de l’Histoire en 120 planches dessinées. Certes, les physionomies des personnages ne sont pas fidèles à la réalité, particulièrement en ce qui concerne Alexandrine (la femme de Zola) et Jeanne Rozerot (sa maîtresse). Mais n’est-ce pas l’essence même du roman graphique que d’enjoliver un tant soit peu les choses ?

jllb

Laisser un commentaire