Du rififi dans la garbure

Du rififi dans la garbure

« Tout a commencé le soir de la Sainte-Barbe, pendant la fête des pompiers. Ça devait être un petit reportage pépère avec razzia sur le buffet en fin de soirée. Mais ça a tourné en eau de boudin quand un barjot nous a joué Safari dans la cambrousse. Y’a eu des morts. Après, on ne savait plus où donner de la tête et tout le monde s’est énervé : les écolos, les chasseurs, les céréaliers… Même mon rédacteur en chef m’a volé dans les plumes ! Fallait se remuer le popotin et débusquer les bonnes infos avant la concurrence. Et fouiner, ça me connaît… D’ailleurs tout le monde m’appelle Fafouine au lieu de Fabienne. »

jllb

Laisser un commentaire