Archive dans novembre 2020

L’insurgé

L’insurgé
Jules Vallès

Troisième et dernier volume de sa trilogie autobiographique, « L’insurgé » est unanimement considéré comme le meilleur livre de Jules Vallès. Encore une fois je ne vais pas suivre l’unanimité tout en modulant mon jugement : si ce … Lire la suite...

Le bachelier

Le bachelier

Jules Vallès

Deuxième volume de sa trilogie (L’enfant/Le bachelier/L’insurgé), le texte de Vallès ne m’a pas déçu. Je dois même avouer que j’ai hâte de mettre le nez dans le troisième tome.

Nous retrouvons Jacques Vingtras (qui n’est … Lire la suite...

L’enfant

L’enfant
Jules Vallès

J’avais en tête l’image de Jules Vallès homme engagé, militant d’extrême gauche, journaliste aussi, fondateur du Cri du Peuple pendant la Commune… et le mentor de Séverine (de vingt-trois ans sa cadette) qui fut sa collaboratrice … Lire la suite...

Elles et lui

Gyp

Flammarion

Mais quel affreux jojo que ce vicomte Gérard de Montespan. Beau garçon, tombeur de femmes, fils à papa et maman, le bougre n’a que deux buts dans la vie : séduire le plus de donzelles et faire un mariage qui l’enrichira. … Lire la suite...

Le malentendu

Le malentendu
Irène Némirovsky
Denoël

Irène Némirovsky fait partie de ces familles juives russes qui ont été dépossédées d’une grande partie de leur fortune par la Révolution bolchévique. Elle arrive à Paris en 1919, à l’âge de seize ans et … Lire la suite...

Avant que j’oublie

Avant que j’oublie
Anne Pauly
Éditions Verdier

Finalement, passée la couverture, une double page vierge, une autre page avec le seul titre, on arrive à la page 7 où le titre est répété en gros caractères avec la mention « roman … Lire la suite...

Marie Bashkirtseff

Marie Bashkirtseff
Un portrait sans retouches
Colette Cosnier
Éditions Pierre Horay

Une envie d’espace nous a pris soudain et nous avons décidé, en juin dernier, de passer deux jours au bord de la mer avec un couple d’amis. Sur la … Lire la suite...

Au pays des Bamboulas

Au pays des Bamboulas
Dessins d’Albert Mourlan
Capendu Éditeur 1918

Encore une rareté, chinée dans un vide-greniers. Cet album, digne représentant de la période colonialiste la plus noire (si je puis dire…) est intitulé « Au pays des Bamboulas ». Pas … Lire la suite...